Acte 3 de la décentralisation

Acte 3 de la décentralisation : Kaolack plaide pour davantage de moyens aux collectivités locales

Baba Ndiaye, le président du Conseil départemental de Kaolack, au centre du pays, a vigoureusement plaidé, ce mercredi, en marge d’une session d’orientation budgétaire, pour davantage de moyens aux collectivités décentralisées. Il a notamment sollicité de la part des pouvoirs publics l’adéquation entre transfert de compétences et celui des moyens pour mieux aborder la phase II de l’Acte 3.

KAOLACK - GESTION DU CENTRE HOSPITALIER EL HADJI IBRAHIMA NIASSE LES IMPAIRS DE L’ACTE III SE FONT SENTIR

Avec son projet d’établissement étalé sur une durée de cinq ans, une sorte de plan stratégique pour une meilleure prise en charge de la gestion de l’hôpital, une garantie d’accueil équitable et un internat qualitatif pour les patients exigent de grands moyens matériels et financiers.

Acte 3 : des acteurs préconisent le recours aux financements innonvants

Les acteurs des collectivités locales de la région de Kaolack, des autorités administratives et chefs de services régionaux ont préconisé le recours aux financements innovants, entre autres recommandations, en vue d’une plus grande opérationnalité de l’acte III de la décentralisation.

’’Parmi les recommandations fortes sorties de cette réunion il y a le recours au financements innovants pour ne pas limiter les ressources propres des collectivités locales uniquement sur les taxes et impôts’’, a indiqué, l’adjoint au gouverneur de Kaolack, El Hadj Abdoul Aziz Diagne.

Pages

Kaolack Tags

S'abonner à RSS - Acte 3 de la décentralisation