Abdoulaye Diop coordonnateur départementale de Cojer demande à Y’en-à-marre de venir en aide aux sinistrés au lieu d’occuper les plateaux télévisés

Après le sabotage de la visite du ministre de la jeunesse, de l’emploi et de la construction citoyenne dans le cadre des vacances citoyennes par des jeunes de la Cojer communale de Kaolack, la structure départementale de Kaolack s’est fait  distinguer ce weekend dans le social. Ces jeunes dirigés par Abdoulaye Diop ont initié des journées de consultations gratuites couplées avec des dons de sang, de consultation des femmes sur le cancer du col de l’utérus et la circoncision des enfants. Cette initiative débuté à  Kaolack a pour mission de consulter les populations sinistrées enfin d’éviter les maladies opportunistes. Au total personnes ont été traités repartis comme suite: 271 consultations, 45 dons de sang, 259 personnes octroyés en  médicaments, 60 circoncis et le  dépistage du cancer du col de l’utérus de 52 femmes. Pour Abdoulaye Diop coordonnateur de la Cojer départementale de Kaolack, être jeune ne signifie forcement pas insulter et saboter des manifestations étatiques sous prétexte qu’on est favorable à un camp au détriment d’un autre, mais être jeune républicain est de suivre les pas de Macky Sall qui œuvre pour que tout sénégalais ait la possibilité de se soigner quand il est malade et à moindre coût. Cette rencontre a servi de tribune aux jeunes républicains d’interpeller les Y’en-à-marristes. En effet, Abdoulaye Diop demande à ses camarades jeunes du mouvement Y’en-à-marre de laisser les plateaux télévisés à Dakar et venir soutenir  Kaolack, leur ville d’origine qui est dans la tourmente depuis le début de l’hivernage. «Les leaders du mouvement Y’en-à-marre sont nés à Kaolack. Au lieu d’occuper les radios et plateaux télévisés pour se faire de la promo, ils doivent venir aider les sinistrés des inondations de Kaolack. Ils doivent arrêter de parler et agir pour qu’ensemble, on puisse sortir les Kaolack des eaux ».

Auteur: 
MARIE BERNADETTE SENE

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Kaolack Tags