Axe Kaolack-Fatick-Kafrine : Le Fera injecte 21 milliards de FCfa pour des travaux d’entretien routier

Une équipe du Fera et de l’Ageroute, composée d’ingénieurs et de techniciens, a entamé une visite de chantiers, depuis hier, respectivement dans les régions de Kaolack, Fatick, Tambacounda et Kolda. L’axe Kaolack-Fatick a été la première étape de ce long périple qui a permis aux agents des deux structures de constater l’état des lieux des travaux de réfection entamés depuis 2015.
Baye Diassé, chargé de projet à la direction régionale centre Kaolack de l’Ageroute, explique que le Fonds d’entretien routier autonome (Fera) a mis en place un budget de 21 milliards de FCfa destinés aux travaux de réfection et de revêtement de certains axes routiers du réseau national. Ces travaux entrent dans le programme pluriannuel d’entretien qui s’étend sur trois ans (2015, 2016 et 2017) couvrant les régions de Kaolack, Fatick et Kaffrine. Il est divisé en deux lots dont le premier est destiné à la région de Kaolack et le second à celle de Fatick.  « Dans ces travaux, l’Ageroute met l’accent sur le réseau structurant, c’est-à-dire sur les Routes nationales (Rn) », précise M. Diassé. Une visite guidée avec les agents de l’Ageroute et du Fera sur la Rn1 (entre Thiadiaye et Fatick) a permis de constater les travaux de revêtement qui ont été réalisés sur cette section. « Avant d’y effectuer des réfections, il y a eu des inspections visuelles qui nous ont permis de déterminer les différentes sections dégradées. C’est dans cette optique que nous avons initié des réparations », soutient Baye Diassé. D’après lui, sur les 14,6 km de distance de l’axe Kaolack/Fatick, les 10 ont été déjà réfectionnés. Concernant l’autre tronçon (Kaolack-Tamba), ce sont 20 km qui ont été réfectionnés sur une distance de 22 km. Il ajoute que d’autres travaux de réparations ont été effectués sur la Rn5 entre Sokone et Toubacouta portant sur 10 km. Sur la Rn11, entre Kaffrine et Mbacké, de la même manière, des réfections ont été faites. Il convient également de souligner la construction, en cours, de bretelles entre les localités de Karang et de Simbong, soit 3 km.

Abdou DIAW

Source: 
Le Soleil

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Kaolack Tags