Diarra Mbaye 20 ans, met fin à ses jours quelques jours après sa nuit de noce

Le réveil a été brutal au quartier Kanda Fodé Bayo de Kaolack. En effet, Diarra Mbaye 20 ans a été retrouvé mort pendu à un arbre quelques jours après sa nuit de noce.
Quelques jours après le suicide noté dans la commune de Gandiaye, un autre cas de suicide a été enregistré dans la capitale du Saloum. En effet, le populeux quartier de Kanda Fodé Bayo, localité située à cinq(5) kilomètres de Kaolack, les populations ont eu droit à un réveil brutal. Et pour la cause, la dame Diarra Mbaye âgée d’une vingtaine d’année a été retrouvée morte pendue sur un arbre devant sa maison. Une triste nouvelle qui a mis les populations de Kaolack dans  la tristesse et  la consternation. En effet cette jeune fille discrète et respectueuse selon sa maman Astou Ndiaye a été retrouvée morte pendue sur l’arbre à l’entrée de la maison. Un geste incompris par sa mère qui soutient que sa fille était une brave dame travailleuse qui a été donné en mariage la semaine dernière.  Ce week end son époux était venu voir sa douce moitié mais le mariage n’a pas pu être consommé selon Astou Ndiaye maman de la victime. La nuit des faits, Diarra Mbaye après le diner est allée comme tous les jours se coucher dans sa chambre avec ses frères. Tard dans la nuit alors que les enfants dormaient à poing formé, elle quitte sa chambre pour se retrouver seule dans la cours avant de commettre son forfait. Sa maman qui dormait dans l’autre pièce s’est levée le matin pour préparer la prière de l’aube. Le pas dehors, elle voit le corps de sa fille flotté pendu à l’arbre. Surprise, elle se serve de ses cordes vocales pour réveiller les voisins qui ont vite pris d’assaut la maison des Mbaye. Meurtrie, détruite,  Astou Ndiaye ne trouve pas les mots pour expliquer le geste de sa fille qui s’est toujours attelée au travail pour la soutenir à la maison. Diarra est partie remportant avec elle le secret de son acte car le corps a été transféré à la morgue de l’hôpital El Hadj Ibrahima Niasse par les éléments de la brigade des sapeurs pompiers de Kaolack.
 

Auteur: 
MARIE BERNADETTE SENE

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Kaolack Tags