KAFFRINE/ Inondations à Kaffrine commune et dans certaines parties de la région deux morts et près d’un millier de familles sans abris

Les dégâts causés par les fortes précipitations qui se sont abattues à Kaffrine commune et dans la partie Est de la région lors du week-end dernier ne cesse de s’accroitre de jour en jour. Outre les 960 familles de la commune dont les maisons ont été totalement endommagées et la centaine de concessions perdue dans les départements de Malème Hoddar et le village de Katakel sur la partie méridionale de Kaffrine, deux enfants ont trouvé la mort Mercredi dans les départements de Kaffrine et Malème Hoddar. L’un s’est noyé dans un petit marigot situé à l’Est de Kaffrine derrière le centre d’accueil où il était parti se baigner avec une bande de copains. L’autre dans le village de Médinatoul Salam dans des conditions quasi similaires. Ainsi derrière le Ministre du renouveau urbain et du cadre de vie, c’était hier le tour du conseiller du président Macky Sall, Abdoulaye Seydi Sow de faire la visite des familles et personnes sinistrées. Occasion pour le vice-président le fédération sénégalaise de football d’offrir à ces sans abris un total de deux (2) tonnes de ciment, deux (2) tonnes de riz et du carburant pour la marche des motopompes. Abdoulaye Seydi Sow exhorte toutefois la définition et la mise en œuvre d’un plan directeur d’urbanisme pour sortir définitivement la région de Kaffrine des gouffres des inondations. « Cette question doit nécessairement intéresser tout le monde, et nous devons en tant que homme politiques natifs de Kaffrine la prendre en toute responsabilité. Nous ne devons non plus nous déculpabiliser, ou se jeter mutuellement des pierres ou en faire un débat de politiciens. Ce qui d’ailleurs n’a aucun sens. Nous devons trouver une solution structurante et mettre un terme à ce sinistre permanent » a indiqué Abdoulaye Seydi Sow. Se prononçant par contre sur les décès causés par les eaux stagnantes et autres marigots en formation dans les bas-fonds,  le conseiller du président de la république estime toutefois la nécessité de porter au plus haut niveau une large campagne de sensibilisation des parents, et de mettre les services des sapeurs-pompiers et services d’hygiène en Alerte permanente afin d’assurer la sécurité des populations, surtout des gamins qui demeurent la couche la plus vulnérable en ces moments d’abondance des eaux.

Auteur: 
Abdoulaye Fall

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Kaolack Tags