Kaolack/ Grève au SYTJUST : Un mot d’ordre largement suivi dans le centre

Déclenchée le 1er  Octobre dernier pour une durée de 72 h, et reprise cette semaine pour preuve de détermination, la grève du syndicat des travailleurs de la justice, comme un peu partout dans les palais de justice du pays, est largement suivie dans le centre. Autrement dit, sur l’ensemble de la zone de couverture de la cour d’appel de Kaolack. Ceci est l’appréciation partielle du futur bilan de ce mouvement d’humeur que les dirigeants du syndicat ne tarderont pas à présenter dés la sortie de cette tempête. Toutefois il résulte que partout dans les tribunaux et autres institutions de justice en activité dans la zone centre, le travail est au ralenti. Même s’il est reconnu que l’affluence qui régnait dans ces lieux de travail ne désemplit pas, il reste toutefois évident que les personnes qui viennent souvent pour un besoin donné, rentrent parfois bredouille ou avec un prochain rendez-vous fixé dans les jours à venir. Déjà depuis le 1er Octobre dernier, renseigne le bureau interrégional du Sytjust, les audiences sont suspendues dans la majorité des tribunaux. Le retrait de certaines pièces administratives tels que les certificats de nationalité, casiers judiciaires, régis de commerce ou autre papier du genre devient quasi impossible. Car aucun de ces actes ne peut du coup, sortir des juridictions. Ainsi dans ce présent mouvement d’humeur, le Sytsust compte dérouler son plan d’actions sur la base d’une forte mobilisation, et d’une fine détermination afin d’en finir avec ce bras de fer qui a trop duré avec l’Etat. Pour l’instant ces dirigeants s’engagent à ne rien lâcher, au contraire ils sont plutôt prêts à durcir le ton tant que la mise en œuvre des derniers accords signés avec le gouvernement ne sera pas respectée pour le bien commun des parties.

Tags: 
Auteur: 
Abdoulaye Fall

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Kaolack Tags