Kaolack/ Politiques agricoles et application du PNIASAN : La société civile renforce ses dispositifs de base

En prélude de l'exercice 2018 de la revue annuelle conjointe prévue les mois prochains dans le secteur agro-sylvo-pastoral et halieutique (Rcsa) et le besoin de présenter un argumentaire et document de qualité pendant  ces mêmes consultations, les acteurs de la société civile réunis autour du Congad ont procédé hier à Kaolack à l’installation de leurs comités locaux pour le compte du groupe de Dialogue social et politique (Gdsp). L’objectif majeur visé dans cet exercice est de contribuer à l’amélioration de la qualité  des propositions souvent soumises aux décideurs dans le cadre du dialogue permanent sur les politiques publiques destinées au secteur agro-sylvo-pastoral de manière générale. Mieux, ouvrir avec les organisations paysannes, celles de la société civile et du secteur privé, des concertations avancées sur les futures propositions à faire, et les questions majeures relatives au bon fonctionnement du programme national d’investissement agricole et de sécurité alimentaire et nutritionnelle (Pniasan). Mais également mettre à profit des réflexions poussées afin de définir les outils de suivi nécessaires et des modalités de collecte, d’analyse et de partage appropriées pour la production et la diffusion d’une information de valeur. Compte tenu de la volonté du gouvernement de soutenir l’agriculture familiale à hauteur de 11 % de son budget national, contrairement aux 10 % de subvention pour lesquels le Sénégal s’était engagé lors du dernier sommet de Malabo portant sur la responsabilité mutuelle, cette rencontre constituait pour les organisations paysannes (Cncr) un prétexte de définir la contribution du secteur agro-sylvo-pastoral et halieutique dans la grille des investissements alloués à ce programme et l’apport du secteur privé afin de restituer à ce secteur son rôle de levier d’une croissance soutenue, durable, et inclusive.

Auteur: 
Abdoulaye Fall

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Kaolack Tags