Kaolack/ révision des modèles de contractualisation agricole. L’état veut maîtriser le système de commercialisation

Sur demande des organisations paysannes et la volonté de l’Etat de régler en amont l’épineuse question de la commercialisation agricole au Sénégal, le Ministère de l’Agriculture et de l’équipement rural en partenariat avec les organisations de producteurs, les institutions financières, les sociétés industrielles et divers autres acteurs du secteur agricole, a poursuivi hier Lundi 5 Novembre à Kaolack, un atelier dit de capitalisation des modèles de contractualisation entre les industriels et les paysans. C’est pour améliorer les relations entre industriels et organisations de producteurs,  les conditions d’accès des petites et moyennes entreprises agricoles aux ressources, la qualité et la quantité des produits agricoles spéculés et minimiser surtout les difficultés auxquelles les producteurs se frottent souvent au moment de leurs transactions commerciales. Présidée par le Ministre conseiller Moustapha Lô Diatta, cette rencontre a surtout été convoquée dans le but de partager avec les acteurs, les expériences vécues en termes de transactions commerciales afin d’apporter des correctifs à certains manquements soulevés. Sa tenue à quelques semaines du démarrage de la prochaine campagne de commercialisation 2018/2019, est aussi une opportunité pour les producteurs agricoles de mettre à table la récurrente question des financements afin de faire éviter certains goulots d’étranglement constatés lors de la précédente saison. D’ailleurs pour cette raison majeure, chaque filière avait été appelée à présenter son propre modèle lors des travaux d’atelier. Histoire de permettre à la tutelle et aux participants de choisir la meilleure pratique et de pouvoir le vulgariser progressivement au plan national.

Auteur: 
Abdoulaye Fall

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Kaolack Tags