Kaolack/ visite du ministre de l’agriculture et de l’équipement rural : Pape Abdoulaye Seck et COPEOL esquivent totalement la question du fisc

La visite du Ministre de l’Agriculture et de l’équipement rural aux entreprises huilières pour le compte du programme ministériel Suivi/ Evaluations s’assimile à ue montagne qui accouche d’une souris. Autrement dit l’épineuse question des huit (8) Milliards de Fisc imputée à la compagnie de production des Oléagineux (Copéol) par l’Etat du Sénégal et qui a même été à l’origine de l’arrêt brusque des opérations de réception dans cette entreprise et l'inquiétude des paysans n’a pas été discutée. Car ni le Ministre Pape Abdoulaye Seck, ni le président du conseil d’Administration Cheikh Ahmadou Bamba Fall a n’en fait état. D’ailleurs à la question d’un journaliste, ce dernier a délibérément refusé d’apporter des réponses devant le Ministre. Pourtant c’est l’Entreprise elle-même qui a donné l’écho et confirmé dans les  médias qu’elle n’est en possession de cette grande manne financière donc incapable de payer. Elle préfère arrêter ses opérations de réception au lieu de s’acquitter à ce devoir. Une situation qui a aussi fait beaucoup de remous du côté des paysans dont 200.000 personnes, des contractuels réunies autour d’une vingtaine d’associations et organisations sont menacées d’arrêt de service. En place et lieux, le Ministre de l’Agriculture et l’Equipement rural a plutôt préféré reprendre son interlocuteur qui a parlé dé 47.000 t réceptionnées jusqu’à la date d’hier 9 Février. Aussi 11 Milliards de Frs libérés pour pallier à toutes éventualités liées à la bons impayés. Pour Pape Abdoulaye Seck les espoirs sont aujourd’hui permis avec Copéol et les autres huiliers pour ce qui reste de la campagne où le gouvernement attend d’importants résultats.

Auteur: 
Abdoulaye Fall

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Kaolack Tags