Kaolack/ Vulgarisation du système « Gaïnde » sur l’ensemble du territoire national : La direction de la douane forme ses agents

Sous l’égide du Ministère de l’Economie et des Finances, la direction nationale des Douanes sénégalaises a débuté Mardi 22 Mai dernier une formation de capacitation destinée à 23 agents en activité dans la zone centre. Ceci pour une matérialisation et la mise en route de sa nouvelle politique de vulgarisation du système « Gaïndé » sur les 113 unités douanières du pays. Dans un cadre plus approfondi, cette volonté d’agir obéit à une stratégie d’élargissement du projet de dématérialisation des formalités douanières et procédures du commerce intérieur partout au sein des brigades de douane sénégalaises. Elle est aussi un moyen de développer et d’’améliorer dans l’intimité la communication au sein de la Douane, mais également un prétexte de répondre à un certain nombre de politiques publiques dont l’essentiel tourne autour de l’Acte III à la décentralisation et du besoin d’accompagner le Plan Sénégal Emergent (Pse). Ce projet, selon le Directeur des Systèmes informatiques douaniers, Alioune Dione, sera accompagné par la mise en place d’outils d’usage modernes de communication et dédouanement. Mais pour l’instant, il va seulement concerner un effectif de dix (10) unités établies dans les localités de Karang, Keur Ayip, Moussala, Vélingara, Kidira, St Louis, Diama, Matam et Gourel Oumar Ly. Et sera plutart poursuivi de manière progressive dans les autres sous groupements douaniers du pays. Ainsi avec la généralisation du système informatique, la direction nationale de la Douane Sénégalaise s’est fixée l’objectif d’assurer un point de présence de connexion, la solution aux problèmes énergétiques, la dotation aux unités douanières en matériels et équipements et la formation des agents. Toutefois la douane sénégalaise projette d’intégrer le projet dans les administrations partenaires, à l’image de la direction générale de la Comptabilité publique, celle du Trésor publique, et autres commissionnaires agrées en Douane avec la mise en place de salles banalisées. Il faut cependant souligner que les travaux lors de ces deux semaines de renforcement porteront essentiellement sur des modules conformes au système « Gaïndé » intégral, l’analyse du risque, la gestion électronique des documents et l’intranet de la Douane, la messagerie entre autres.

Auteur: 
Abdoulaye Fall

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Kaolack Tags