Kaolack/Diffusion de systèmes d’enseignement multiformes au Sénégal Après le français les partenaires turques se retournent vers le coran

Après la multitude d’établissements ouverts pour l’enseignement du Français au Sénégal, la communauté Turque vient d’investir Médina Baye où elle compte mettre sa main sur l’éducation et l’apprentissage du Coran. Une mission qu’elle va d’ailleurs accomplir dans le cadre d’un partenariat établi avec Cheikh Mouhamed Mahi Cissé. La cérémonie d’ouverture de cet importante unité de promotion du savoir s’est déroulée Dimanche dernier en présence de nombreux marabouts et dignitaires de la cité religieuse de Médina Baye, mais aussi des délégations venues de 26 pays d’Afrique, d’Amérique et d’Europe. Ainsi outre la volonté de promouvoir l’enseignement coranique dans environnement connu de par son attachement à cette pratique, et le besoin de répondre aux recommandations formulées par le Prophète Mohamed (Psl) dans le domaine du savoir et des apprentissages, l’idée de promouvoir ce centre dénommé « NASRU ELMI » est selon le guide Cheikh Mouhamed Mahi Cissé, une autre manière de perpétuer les œuvres grandioses, le travail et la mission qui leur sont légués par leurs illustres ancêtres ayant marqué l’histoire de la cité religieuse. Ainsi pour cette phase test, cette école va s’ouvrir à tous les pays de la sous-région. Mais limitera pour l’instant sa capacité d’accueil à 30 étudiants ayant déjà maîtrisé le Coran. Dans son organisation interne, cet établissement sera tenue par des enseignants recrutés depuis la Mauritanie et s’apprête à accueillir 30 étudiants par an, jusqu’à atteindre sa capacité d’accueil qui est fixée à 90 pensionnaires.

Tags: 
Auteur: 
Abdoulaye Fall

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Kaolack Tags