Kaolack/Programme national de couverture en énergie solaire: Le Sénégal a réussi une production de 70 MGW en cinq (5) ans

A moins de cinq (5) ans l’État du Sénégal a réussi une production en énergie renouvelable notamment solaire d’une densité de 70 mégawatts sur un objectif de 20 % d’énergies renouvelables prévues avant 2020. Naturellement, cette production a été réalisée les mois derniers dans les localités de Bokel, Malicounda et Méwane, avec des offres spontanés sur la base desquels le gouvernement autorisait le Ministère de l’Énergie à agréer un certains nombre de projets pour discuter des contrats d’achat d’énergie avec la Sénélec. C’est en effet une nouvelle a été annoncée Mercredi dernier, par le président de la commission de régulation du secteur de l’Electricité (CRSE) lors d’une visite organisée dans le cadre du projet « Scaling Solar » qui consiste aujourd’hui à installer trois (3) centrales solaires dans les communes de Kahone dans la région de Koalack, à Kahel dans le département de Mbacké et dans un autre endroit qui n’est pas encore identifié. Effectuée par les treize (13) soumissionnaires qui ont été pré-qualifés lors de l’appel d’offre lancé en Août 2016, le Minsitère de l’Energie, l’Agence nationale des Énergies renouvelables, la Senelec, et le Ministère de l’Économie et des Finances, ce projet, en dépit de la volonté de diversifier les sources d’énergie au Sénégal, est pour le gouvernement une manière de se libérer de la tyrannie du Pétrole. Et ce, depuis la découverte des gisements de Pétrole et Gaz.  Ainsi pour la zone de Kahone une puissance de 30 Mgw est envisagée pour être réalisée dans un domaine de 36 ha 12 a et 52 ca, cédé par la municipalité. Pour maire Ousseynou Senghor, il faillait aussi porter à l’attention de ces visiteurs que toutes les dispositions réglementaires en vigueur pour octroiement de ce terrain ont été prises en compte. Le président de la Crse, Ibrahima Sarr confirme cependant que dans le cadre de ce projet 100 Mgw sont prévus d’être réalisés dans ces trois (3) sites déjà énumérés. Et que L’État du Sénégal dans toute sa démarche compte couvrir d’ici 2020, 20 % du mixte énergétique en énergies renouvelables.

Auteur: 
Abdoulaye Fall

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Kaolack Tags