Le Premier ministre à la Fika : « Faire jouer Kaolack sa vocation sous-régionale »

La 3e édition de la Foire internationale de Kaolack a été lancée, samedi, par le Premier ministre, Mohammed Boune Abdallah Dionne. Il a réaffirmé l’engagement du gouvernement de faire jouer Kaolack sa véritable vocation sous-régionale.

Le Premier ministre qui avait à ses côtés le ministre du Commerce et d’autres personnalités dont l’ambassadeur de l’Indonésie, pays invité d’honneur de cette édition, a encouragé le président de la chambre de commerce de Kaolack, Serigne Mboup et son équipe dont l’engagement a permis à la Foire internationale de Kaolack d’obtenir les acquis importants et significatifs. Il a engagé son gouvernement à mettre tout en œuvre pour accompagner le secteur privé et à mettre à profit la position géographique de Kaolack et les immenses ressources dont elle dispose afin de faire jouer cette région sa véritable vocation sous-régionale.

Dans cette optique, a-t-il indiqué, le gouvernement projette, dans la mise en œuvre du Plan Sénégal émergent, la réalisation de l’autoroute Mbour-Kaolack qui complétera les infrastructures routières et les pistes rurales déjà réalisées pour renforcer la connectivité de cette région. Dans le domaine du transport maritime, le Premier ministre a annoncé que le port de Kaolack, avec le terminal d’hydrocarbure de Ndakhonga (Foundiougne), dont la dynamisation est déjà amorcée par la chambre de commerce, va offrir une véritable alternative pour décongestionner le Port de Dakar. «Toutes ces réalisations en matière d’infrastructures routières et portuaires vont permettre de mieux exploiter la position géographique de Kaolack et faire de cette région un hub commercial et de services pour la sous-région », a déclaré Mouhammed Boune Abdallah Dionne. Le Premier ministre, tout en manifestant sa fierté de se retrouver dans cette ville au passé radieux et au futur prometteur, vu le dynamisme économique de la région dans tous les secteurs d’activités, a salué cette belle initiative de la chambre de commerce de Kaolack d’organiser une grande foire à l’image de celle de Dakar. « La ville de Kaolack demeure plus que jamais, une plaque tournante sur laquelle il faut compter pour réussir le Plan Sénégal émergent (Pse). Et en conséquence, l’institutionnalisation, depuis 3 ans, de la foire internationale de Kaolack, participe de cette dynamique de repositionnement de cette ville comme poumon de l’économie nationale et du pôle territoire du Sine-Saloum, en particulier ».

Renforcer la connectivité de la région

Comme l’a fait remarquer le Premier ministre, «cette cité et son hinterland ont toujours été au cœur de l’histoire politique, sociale et de l’essor économique de notre pays », grâce surtout au concours de ses illustres fils qui ont fortement contribué au développement de la région de Kaolack. Mouhammed Boun Abdallah Dionne n’a pas manqué également de noter l’engagement du secteur privé particulièrement des chambres consulaires régionales.

Le président de la chambre de commerce de Kaolack, Serigne Mboup, initiateur de cette foire, a noté, avec satisfaction, l’importance accordée à cette foire, au plus haut sommet de l’État, en témoigne la présence du Premier ministre à l’ouverture de la manifestation qui, en moins de 3 ans, s’impose sur la scène commerciale régionale. « Les résultats encourageants enregistrés lors de l’édition 2017 ont même évolué, cette année, si l’on tient compte du nombre d’exposants qui ont fait des réservations et le nombre de stands qui est passé à près de 650 », a déclaré Serigne Mboup. Il s’y ajoute le positionnement sous-régional de la foire. La première édition était placée sous l’égide de l’Uemoa avec le Mali comme pays invité d’honneur, la deuxième était parrainée par la Cedeao et pour la présente, les organisateurs de la Foire internationale de Kaolack ont mis la barre plus haute avec l’Indonésie comme pays invité d’honneur. Le choix de la première nation islamique en termes démographique et son dynamisme économique peuvent entrer dans ce registre. Sans compter la présence de la région de l’Oriental du Maroc jumelée au Conseil départemental de Kaolack.

Toutefois, cette ouverture à l’international ne doit pas occulter l’ancrage sous-régional de cet événement héritier de la première foire de Kaolack au début des années 1970, a expliqué Sérigne Mboup. «La Fika 2018 s’inscrit sous le signe des relations sénégalo-gambiennes. La journée de la Sénégambie et le forum sur les relations commerciales entre les deux pays où seront représentées les plus hautes autorités de ce pays frère avec à leur tête la Vice présidente peuvent en attester », a déclaré Serigne Mboup. L’ambassadeur de l’Indonésie s’est félicité du choix de son pays en tant qu’invité d’honneur de cette édition 2018.

Mohamadou SAGNE
et Elimane FALL
 

Source: 
Le Soleil

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Kaolack Tags