Libération des homosexuels de Kaolack : «Aucune protestation ne doit aller à l’encontre des droits de ces personnes»

Interpellé sur la libération des homosexuels de Kaolack, le Garde des sceaux Me Sidiki Kaba a indiqué : «Il faudrait commencer par dire qu’il n’y a pas de lois au Sénégal contre l’homosexualité.
Nous avons une législation qui condamne ceux qui pratiquent des actes contre-nature dans un lieu public, c’est-à-dire, tout ce qui est attentatoire à la pudeur. C’est ce qu’il faut surtout retenir ; mais toute personne quelle qu’elle soit à des droits.» Le patron de la justice de poursuivre : «Lorsque vous comparaissez devant la justice, c’est l’égalité des citoyens devant la loi. Alors, aujourd’hui ces citoyens ont bénéficié d’une liberté provisoire en attendant d’être jugés, comme ce droit est garanti à tous les citoyens. Je pense qu’aucune protestation publique ne doit aller à l’encontre des droits de ces personnes, qui ont droit à être défendues devant la justice et à donner leur opinion sur le pourquoi elles sont poursuivies. Le Sénégal est un Etat de droit et il faudrait le rappeler avec force.»

Source: 
http://www.lequotidien.sn

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Kaolack Tags