Programme de modernisation : L’aéroport de Kahone sera reconstruit dans la deuxième phase

La construction de l’aéroport de Kahone, dans la banlieue de la ville de Kaolack, figure comme l’un des axes prioritaires du développement de la région éponyme pris en compte dans le Plan Sénégal émergent (Pse). Un enjeu notamment pour le développement du tourisme religieux à Médina Baye, Leona Niassene et Porokhane comme souligné par les acteurs des transports lors d’un forum de la Foire internationale de Kaolack consacré à ce secteur.

Prenant part à ces assises,  le directeur général de l’Agence des aéroports du Sénégal, Pape Maël Diop a été interpellé sur cette forte demande des acteurs économiques de la région. « Il y a un programme de modernisation des aéroports du Sénégal réparti en plusieurs phases et pour la première fois, il y a des localités comme Saint-Louis et Ziguinchor qui sont concernées. Kaolack sera prise en compte pour la seconde », a-t-il déclaré.

La réalisation de cette infrastructure va permettre d’exploiter les énormes potentialités qui existent en matière de tourisme en général, celui religieux en particulier.  Au-delà de la région de Kaolack, cet aéroport va desservir l’ensemble des régions de la zone centre du pays notamment la zone du delta du Saloum aux potentialités touristiques peu exploitées », a ajouté le directeur des aéroports du Sénégal, à l’issue d’une visite de courtoisie chez le Khalife général de Médina Baye.

Selon lui, son hôte lui a fait part de la nécessité de disposer d’une infrastructure de cette dimension pour accueillir des aéronefs de grande capacité à l’occasion du Mawloud où des milliers de pèlerins en provenance du Nigéria, du Ghana et du Soudan rallient Kaolack.  «J’ai tenu à rassurer le Khalife sur la volonté de son excellence, le président Macky Sall, d’assurer l’accessibilité des grands sites religieux notamment par des désertes aériennes d’autant qu’avec la modernisation des cités, ces mesures viendront compléter ce dispositif », a-t-il renchéri. Pape Maël Diop s’était rendu, auparavant, sur le site de l’actuel aérodrome de Kahone dont les installations vétuste et les limites de la piste d’envol ne permettent pas d’accueillir des aéronefs d’une certaine envergure. Il a visité ensuite la Foire internationale de Kaolack en compagnie du président du comité d’organisation. Il a dit tout le bien qu’il pense de cette manifestation visant à repositionner les régions de l’intérieur dans les échanges commerciaux de la sous-région.

Auteur: 
Elimane FALL
Source: 
Le Soleil

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Kaolack Tags