Souleymane Ndéné Ndiaye pour un club de ville à Kaolack

L’ancien Premier ministre (2009-2012), Souleymane Ndéné Ndiaye, a réitéré mercredi son appel à une mutualisation des moyens pour l’érection d’une équipe de ville forte à Kaolack (centre).

‘’Notre problème, c’est le problème des moyens. Il n’y a que des mécènes qui essaient d’aider pour faire marcher les choses’’, a expliqué Souleymane Ndéné Ndiaye, par ailleurs président de l’AS Saloum.

Il a indiqué qu’il a toujours comme rêve de ’’fédérer les énergies pour avoir une grande équipe de football à Kaolack’’. Il a cependant admis que cet objectif reste difficile à réaliser, rappelant l’existence d’autres équipes, comme le Diamono.

‘’Mon idée peine à être partagée, [...] les gens préfèrent encore rester avec leurs clubs’’, a-t-il regretté, estimant qu’il y a un moyen d’avoir une équipe d’élite et des clubs satellites.

Même si la ville de Kaolack a ’’besoin de ce porte-drapeau’’, il reste qu"’on n’arrive toujours pas à convaincre les Kaolackois à tirer dans le même sens pour faire émerger cette équipe’’, a-t-il déploré. A son avis, il ne reste qu’à se battre pour ramener l’AS Saloum dans l’élite du football national.

‘’Nous avons raté de peu la montée ces dernières années, on espère que cette année, ce sera la bonne’’, espère-t-il.

L’AS Saloum qui avait déjà évolué dans l’élite du football professionnel, a été relégué en National 1, il y a trois ans.

Sur la crise actuelle du football national, l’ancien PM a préféré laisser à la Ligue et à la Fédération de régler les différends.
‘’J’ai beaucoup de respect pour eux et je suis convaincu qu’ils ont les moyens de faire régner la paix dans notre football et dépasser les différends’’, a-t-il fait savoir.

SD/ASG

Source: 
APS

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Kaolack Tags