Politique

Horizon 2019

La bataille pour la réélection de Macky Sall a déjà commencée dans la capitale du Saloum. En effet, les mareyeurs du Saloum se sont retrouvé autour d’une organisation dénommé  «horizon 2019 » and ak cheikh Kanté, fal Macky Sall. Selon son coordonnateur Assane Kebe, cette structure va lutter contre la réduction du mandat du chef de l’état car pour lui, le mandat présidentiel doit être un septennat  pour permettre au président de la république de tenir ses promesses électorales et par la même occasion régler les problèmes des sénégalais.

MACKY SALL FACE A LA CRISE UNIVERSITAIRE : LE SENS D’UNE DEMARCHE

En décidant de monter en premières en ligne face à la crise universitaire le président Macky Sall prouve à l’envie que le dialogue social est au cœur de son action et surtout un moteur de réforme, pour avancer de manière efficace sur des sujets aussi conflictuels que l’enseignement

El Hadji Fallou Bâ, Patron des libéraux de la commune de Kaolack : « Nous sommes gouvernés à coup de slogans creux »

Entre apéristes et libéraux du Saloum, le fossé ne cesse de se creuser. L’affaire de la traque des biens supposés mal acquis, impliquant l’ancien ministre d’État Karim Wade, n’est pas pour faciliter les choses.
 

Kaolack après l’annulation de la victoire de la coalition Benno sigguil Sénégal par la cour d’appel de Kaolack, et le recours introduit à la cour suprême

 Le sous préfet samba Hanne risque de réinstalle le nouveau conseil municipal dans du sang.

La réinstallation de la nouvelle équipe municipale de keur baka risque dans se faire dans le désordre. En effet le maire socialiste qui a été débouté par la cour d’appel de Kaolack au profit de la coalition présidentielle, a introduit un recours à la cour suprême et ne compte pas céder son fauteuil tant que la dite cour na pas statué sur son cas.

Que mijote Mariama Sarr ? Elle immole un gros taureau noir et le donne en offrande

Mille milliards de mille taureaux noirs, s'écrit "Libération" qui fait part de ce fait pour le moins insolite du côté du ministre de la Femme, de la Famille, non moins mairesse de Kaolack. Ce, pour dire que ses adversaires ont intérêt à se blinder aussi.  Un gros taureau a été tué, avant que la viande ne soit ne soit mis dans des sachets pour être donnée à ceux qui traînent dans les parages en guise d'offrandes.

Dans tous les cas, les nécessiteux eux, se sont bien frottés les mains.

Kaolack: Yaye Fatou Diagne, première mairesse de Ngathie Naouda

 Victorieuse de l’élection du 29 juin dans la commune de Ngathie Naouda, dont dépend son village natal Daga, Yaye Fatou Diagne, l’ex-épouse de Ahmeth Khalifa Niass, est entrée dans l’histoire de cette collectivité locale par la grande porte.

En effet, elle est devenue le premier maire de la nouvelle commune. D'ailleurs dans toute l’histoire de Ngathie, aucune femme jusqu’ici n’avait présidé aux destinées de la défunte communauté rurale.

LATMINGUE/ TENTATIVES DE DESTABILISATION DU MAIRE MACOUMBA DIOUF SON CAMP INDEXE LE MINISTRE PAPE ABDOULAYE SECK

La guerre entre le ministre de l’Agriculture et de l’équipement rural Pape Abdoulaye Seck et son directeur de l’Horticulture Macoumba Diouf est loin de connaître son épilogue. De la capitale sénégalaise, ce différend relativement vieux de plusieurs mois, est aujourd’hui transposé dans le village de Latmingué situé à environ 24 Kms au Sud Est de Kaolack. C’est du reste le sentiment de la plupart des partisans du docteur Macoumba Diouf répartis autour des villages situés dans l’ancien arrondissement de Koumbal.
 

Madieyna Diouf: « Je ne quitterai jamais l’AFP. Je ne mettrai jamais fin à 60 ans de compagnonnage avec Niass»

La Passation de service entre Madieyna Diouf et Mariama Sarr s’est déroulée dans une atmosphère empreinte d’émotion. Elle a surtout servi d’occasion au maire sortant de faire son bilan, mais aussi et surtout de renouveler son pacte d’amitié à Moustapha Niass. Madieyna Diouf a indiqué que pour rien au monde, il ne va quitter l’Afp. Un parti qu’il a créé, dit-il, avec Moustapha Niass et Serigne Mamoune Niass.

 

Kaolack : le nouveau maire mesure le poids de ses nouvelles responsabilités

 Le maire élu de la commune de Kaolack (centre), Mariama Sarr a déclaré vendredi avoir "du pain sur la planche" à la tête de la capitale du Saloum, estimant que ses nouvelles responsabilités vont l'amener à se battre pour augmenter un budget municipal dont une large part est consacrée à la prise en charge du personnel au détriment des investissements.

Kaolack: BBY de Médina Sabakh dénonce le recours ''sans objet'' du PS

Le recours en annulation du scrutin du 29 juin dernier introduit par la section de Médina Sabakh (Kaolack) du Parti socialiste (PS, mouvance présidentielle) et qui sera vidé le 7 août prochain par la Cour d’Appel de Kaolack a été qualifié de ‘’sans objet ni raison’’ par la coalition victorieuse Bennoo Bokk Yaakaar.

Pages