Politique

Kaolack : Les autorités locales veulent à tout prix rattacher la commune de Keur Ismaela Hann à la commune de Diamal

Les populations de Keur Ismaela Hann sortent encore dans les rues, elles continuent de dénoncer leur rattachement à la commune de Diamal distinct de 4 km alors que leur localité est à 500m de la commune de Mbirkilane. Ces populations qui ont perdu toute leur terre et qui vivent un véritable calvaire demandent aux autorités d’éviter le pire avant que l’irréparable ne se produise. Avec cette décision,ils ont perdu toute leurs terres et les infrastructures de Mbirkilane que ce soit le stade, la gare routière, les infrastructures éducatives sont installés dans leurs champs.

SELS Kaolack, Mbaye Sarr démissionne

Le syndicat des enseignants libres du Sénégal (SELS) ne fait plus rêver l’enseignant. En effet, au moment les syndicats de l’éducation sont entrain de se barricader contre le gouvernement pour de meilleures conditions de travail, des ficelles sont notées dans leurs organisations.  Le sels section de Kaolack n’a plus de coordonnateur départemental depuis hier. Mbaye Sarr connu pour ses combats pour le bien être des enseignants de la région de Kaolack ne veut plus être la cause du non avancements des enseignants de sa région.

MAMADOU MOUSTAPHA GUEYE, le nouveau recru de Baba Ndiaye, président du conseil départemental de Kaolack.

La vague de contestation  qui a suivie les propos inélégant de Me Abdoulaye Wade continue et s’amplifie dans tout le territoire national. A Kaolack, ils ont choqué plus d’un. Dans les Grand-Place, marché et autres lieux de rencontres, ils occupent le centre de tous les débats. Même les partisans de Wade père ont été choqués par de telles déclarations. L’un des responsables du parti démocratique sénégalais les plus choqué demeure le jeune Moustapha Gueye, membre de la coordination des cadres du parti démocratique sénégalais à Kaolack.

Souleymane Ndéné Ndiaye : «Je sais que Macky Sall n’est pas un Deum»

L’ancier Premier s’est prononcé sur les propos injurieux du président Abdoulaye Wade à l’égard du président Macky Sall.

Mbadakhoune, la terre promise

Mbadakhoune est depuis quelques temps  le point de destination de beaucoup de sénégalais. Cette nouvelle commune située à quelques kilomètres de Kaolack va abriter une grande partie l’université du Sine-Saloum avec ses 300 ha offert pour la réalisation de  ce  projet universitaire. A cet effet, la ruée vers Mbadakhoune pour avoir un lopin de terre est devenu monnaie courante.

Conseil départemental a voté son budget

Le conseil départemental de Kaolack a voté son budget.  Les soixante-seize(76) conseillers présents ont voté à l’unanimité le budget qui s’élève à 540 230 000 F CFA. Avec des priorités telles que l’éducation et la santé le conseil départemental compte sur ses partenaires pour s’atteler aux différents points de son domaine de compétence.

Macky va à l’assaut du PDS de Kaolack… Il reçoit les libéreaux

Dans le seul souci de terminer ses grands chantiers dont le Pse qui lui est si cher, le chef de l’Etat est en train de mettre les bouchées doubles pour sa réélection. Pour se faire, le candidat à sa propre succession en 2017, ne cesse de multiplier les audiences avec ceux qu’on appelle en jargon politique :

KAOLACK - NON CANDIDATURE DE L’AFP A LA PRESIDENTIELLE DE 2017 LA COORDINATION REGIONALE CONSOLIDE NIASSE

Sous la houlette de son vice-président, le député Mouhamed Khoureychi Ibrahima Niasse et son collègue Alioune Kébé, maire de Keur Madiabel, la coordination régionale de l’Afp a tenu l’engagement de mettre en œuvre toutes les stratégies politiques nécessaires pour accompagner Moustapha Niasse dans sa volonté de soutenir la candidature de Macky Sall en 2017. Ces responsables au plan départemental ont fait part de leur position avant- hier, lundi, lors d’une rencontre tenue avec la presse .
 

AFP Wack Ngouna, le mouvement des jeunes et des femmes se rangent derrière Niasse

Si Moustapha Niass ne fait pas l’unanimité au sein l’alliance des forces du progrès, personne ne le sera. Après la sortie des jeunes contre le secrétaire général de l’AFP, Moustapha Niass, les réactions fusent de partout. Après les réactions des jeunes de Kaolack, Guinguinéo pour dénoncer l’attitude des jeunes, c’est autour des femmes de l’arrondissement de Wack-Ngouna de condamner vigoureusement le comportement «irresponsable» et «indigne» de certains cadres et jeunes du parti à l’égard de Moustapha Niass.

Kaolack: installation ratée de la Cojer de Nioro, le président du conseil départemental, Malaw Sow perturbe la réunion et divise les jeunes.

L’installation de la coordination communale de Nioro ce weekend s’est terminée en queue de poisson. Les jeunes du département réunis autour de leurs responsables ont voulu sortir le parti dans «l’impasse» et la «léthargie» dans laquelle il se trouve depuis les dernières élections locales du 29 juin 2014. Alors que les jeunes s’apprêtaient à monter la cellule régionale de la COJER, un responsable de l’alliance pour république répondant au nom de Malaw Sow a fait irruption dans la salle où se tenait la rencontre, a arraché le micro central et a menacé les jeunes.

Pages