Politique

KAOLACK: Le meeting de Nafissatou Diop Cissé dispersé à coups de pierres, l’époux de Mariama Sarr accusé

Vendredi cauchemardesque pour Nafissatou Diop Cissé. Son meeting a été dispersé, selon des témoins, par une horde de politiciens responsables de l’Alliance pour la République (APR) à coups de pierres. En effet, c’est à Gawaan, à Kaolack, que la notaire a été accueillie par un « meeting de remerciement et de ralliement » organisé par Thioro Diattara, un responsable apériste, indique Le Quotidien.
Il se dit que tout a été fomenté la veille, le jeudi, entre hauts membres du parti présidentiel qui voulaient « saboter » la rencontre et « recruter à coups de billets pour la Mecque ».

SOULEYMANE N’DENE N’DIAYE : « Je dois être audité…Macky ne viendra jamais me demander de le soutenir »

La traque des biens supposés mal acquis ne devrait point être exclusivement réservée aux ministres de la République. Les maires devraient aussi y passer. Pour Souleymane N’déné N’diaye, l’idée n’a rien de repoussant, car manifestement, toute personne ayant géré des deniers publics est appelée à rendre compte. Qu’il s’appelle Idrissa Seck, Abdoulaye Baldé, Cheikh Bamba Dièye, Khalifa Sall, Macky Sall ou même Souleymane N’déné N’diaye.

Le maire de Gossas fête l'excellence et expose les problèmes de sa commune

La mairie de Gossas fête l’excellence. Après trois ans de suspension due à des problèmes financiers, la mairie renouvelle son action envers l’école. En effet 3,5 millions ont été débloqué par le conseil municipal de Gossas avec à sa tête le maire Madiagne Seck pour primer 269 élèves venant de douze établissements.  Cette cérémonie a été une occasion pour le maire de dresser les problèmes auxquels sa commune est confrontée. Cette localité érigée en commune depuis 1926 n’a  plus de piste de production.

Kaolack - Accrochages entre militants de Me Nafissatou Diop et des talibés d’un marabout Mbacke-Mbacké: un drame évité de justesse

Un politicien Mbacké Mbacké, habitant de Touba-Norong a choisi le jour du rassemblement de Me Nafissatou Diop pour tenir des ’thiant’ dans le même endroit. Un acte perçu comme une provocation dans l’entourage de la notaire Nafissatou Diop.

Kaolack : Tir groupé du PDS contre Macky Sall Les libéraux comptent bouter Macky Sall hors du pouvoir

Le parti démocratique sénégalais affute ses armes pour faire face à Macky Sall en 2017. En tournée dans le Saloum, pour préparer la défense de Karim Wade lors du verdict de la cour suprême le secrétaire  adjoint du PDS, Oumar Sarr, Me Amadou Sall, Woré Sarr, Bakhaw Diongue, Mamadou Diop Decroix et l’ancien ministre de l’agriculture Khadim Gueye se sont relayé pour peindre un sombre tableau du régime de Macky Sall. C’est d’abord Me Amadou Sall qui ouvre le bal pour  prédire la défaite du leader de l’APR en 2017. «Partout où nous sommes passés, le message est le même.

Le maire de Gandiaye explique sur les 20 millions attribués par le Programme National de Développement Local (PNDL)

Le maire de Gandiaye Pape Songué Diop a fait taire la polémique autour des 20 millions attribués par le Programme National de Développement Local (PNDL), via la coopération allemande pour la construction des grilles de protection de leur stade olympique en injectant ce fond dans le programme d’extension du réseau électrique local qui, à  son avis, constitue une priorité pour ses administrés. Pour ce besoin, 26 Millions de Frs ont été mobilisés (20 Millions du PNDL et 6 Millions sur fond propre) pour un circuit linéaire de 2,5 Km de câble.

Fatick prise de contact du grand parti: Malick Gackou enterre l’AFP de Foundiougne

Le  secrétaire général du grand parti démarre sa campagne pour la conquête du pouvoir  dans le département de Foundiougne. Une semaine après la visite du chef de l’état dans ce département,  Malick Gackou y est venu, non par le même motif, mais récupérer les militants de son ancien mentor Moustapha Niasse. C’est dans une salle pleine a craquer que l’enfant de Guediawaye a reçu des militants venu de l’APR, du PS,  du PDS et en grande parti de l’AFP.

Problématique du financement des femmes: Les femmes de Kaolack exigent le départ de Mariama Sarr

Nul n’est prophète chez soi dit l’adage. Le divorce est éminent entre le ministre de la femme maire de Kaolack Mariama Sarr et les femmes du Saloum. En effet depuis sa deuxième nomination au poste de ministre de la femme de la famille et de l’enfance, les femmes de Kaolack continuent de courir derrières des financements. Plus le temps passe, plus leur  espoir de bénéficier de ses financements devient mince. La goute d’eau qui  a fait déborder le vase est  tombée hier.

Macky accélère les programmes de Kaolack, Kaffrine et Fatick…Il veut des résultats avant fin août

Le président Macky Sall a certainement entendu les récriminations des populations qui disent que partout où il est passé, ce n’est que du «wax» et que rien ne sort de terre. Pour certainement répondre à ses détracteurs, Macky qui a invité le gouvernement à mettre en perspective le processus d’émergence du Pôle – Territoire Sine-Saloum, regroupant les régions administratives de Kaolack, Kaffrine et Fatick a demandé en outre que soit faite «l’évaluation, avant fin août 2015, de l’état d’exécution des programmes d’investissements publics validés lors des Conseils des ministres délocalisés».

Inauguration de l’hôpital, du centre culturel et de la mairie, Fatick rate le pari de la mobilisation

L’attente a été longue, très longue. Seize années se écoulées avant que cette structure de santé soit livrée aux populations de Fatick au même titre que l’hôtel de ville de la région. Cette manifestation qui était parti pour être une fête est devenu un véritable cauchemar pour certains.

Pages