Politique

Sénégal: Kaolack / Youssou Touré prend la défense du patron de l'AFP - «Nasse est victime des taupes de l'ancien régime...»

A Wack Ngouna où il était parti, samedi dernier, présider une assemblée générale du Réseau des enseignants apéristes, le ministre conseiller en charge des questions de l'Alphabétisation et la promotion des langues nationales, n'a pas tergiversé sur la crise entre le président de l'Alliance des forces de progrès (Afp), Moustapha Niasse et une partie des jeunes de son parti.

AFP, les jeunes de guinguinéo disent non à un hold-up du parti

Les jeunes Aperistes de Guinguinéo fustigent le comportement irrespectueux de certains jeunes à l’égard de leur leader Moustapha Niasse et du parti. Après les hués servi à leur leader à Dakar devant des cadres progressistes, les jeunes progressistes de Guinguinéo comme ceux de Kaolack se démarquent de leur camarades du mouvement national des jeunes qui porte le combat. Selon ses jeunes, le parti de l’Alliance des Forces du Progrès est un parti structuré qui a un bureau politique et chaque personne qui pense qu’il a un mot à dire, doit le faire devant cet auguste assemblé.

Crise à l’AFP: Les jeunes progressistes du Saloum demandent à Malick Gackou d’arrêter les manigances.

Moustapha Niasse ne fait plus l’unanimité dans son parti. En effet après la sortie des jeunes à Bandia pour protester contre la décision du parti de ne pas présenter un candidat en 2017 contre Macky Sall, les jeunes du Saloum ont fait une sortie de recadrer leurs camarades de parti. Selon Alioune Fall, responsable des jeunes de la région de Kaolack, ce débat est  «inopportun» et «incohérent » vu la position de l’AFP dans le gouvernement. Moustapha  Thiam responsable des jeunes de Wack Ngouna est plus catégorique.

Les Apéristes de Ndoffane dénonce la gestion de leur maire

Les aperistes de Ndoffane en veulent terriblement à leur maire Samba Ndiaye. En assemblée général, les partisans de Macky Sall ont fustigé la gestion partisane de leur  municipalité qui  selon eux, n’est là que pour Samba Ndiaye et à sa famille. Selon Mamadou Moustapha Cissé, un des responsables du parti présidentiel, «toutes les terres de Ndoffane sont dilapidées» et le maire continue à berner les populations pour garder son fauteuil. Etant à son deuxième mandat à la tête de la mairie, Samba Ndiaye est décrit comme un homme qui gère le conseil municipal comme bon lui semble.

Dissolution du Conseil municipal de Kaolack : D’autres mairies en sursis

La Cour suprême a dissout le Conseil municipal de Kaolack pour non-respect de la parité. Mais la mairie de Mariama Sarr n’est pas la seule dans le cas. Dès lors, la décision de la juridiction apparaît comme une jurisprudence qui doit s’étendre aux autres Collectivités locales qui ont violé la loi.

Kaolack: la composition du bureau municipal découle des quotas fixés par les partis de BBY (maire)

Le maire de la commune de Kaolack, Mariama Sarr s’est gardé de commenter la décision de la Cour suprême, rappelant que la composition actuelle du bureau de l’équipe municipale découle des quotas fixés par les partis de la coalition Benno Bokk Yaakaar (BBY) lors des dernières élections locales.

Kaolack : Le maire annonce un mécanisme de contrôle des recettes

Le maire de la commune de Kaolack, Mariama Sarr, a annoncé la mise en place d'un mécanisme de surveillance et de contrôle des recettes générées par les marchés de l’espace communal.

''Ce mécanisme est destiné à créer les conditions de contrôle des recettes générées par les différents marchés de la commune afin qu’elles puissent arriver comme cela se doit dans les caisses de la mairie pour le bénéfice des populations’’, a-t-elle indiqué, vendredi, lors de la session d’orientation budgétaire 2015 de la mairie de Kaolack.

Chamboulement à la mairie de Kaolack, Pour non respect de la parité Mbenda Ndiaye Cissé et Cie chamboulent l’équipe de Mariama Sarr

La cour suprême a mis une table rase sur l’équipe municipale dirigée par Mariama Sarr. Suite au recours déposé par des militantes de l’opposition dont Mbenda Ndiaye pour non respect de la parité, la cour suprême  a accédé à leur demande et démantèle l’équipe municipale de Mariama Sarr.

En route vers la présidentielle 2017 Macky bouleverse l’armature territoriale

Du Nord au Sud et de l’Est à l’Ouest du Sénégal, le président de la République a tout chamboulé, en opérant à beaucoup de nominations dans le commandement territorial. A moins de 24 mois des élections de 2017, les régions pourvoyeuses d’électeurs comme Dakar, Thiès et Kaolack, ont subi un vaste remue ménage.

Voici Les Nominations Du Conseil Des Ministres De Ce Mercredi 07 Janvier 2015

Au titre des mesures d’ordre individuel, le Président de la République a pris les décisions suivantes, portant d’une part sur la nomination de Gouverneurs de Région et Préfets de Département :

•    Monsieur Mohamed FALL, Administrateur civil, précédemment Gouverneur de la région de Thiès, est nommé Gouverneur de la région de Dakar, poste vacant ;

Pages