Kaolack : absence prolongée, non soutien à Idrissa Seck, Pape Diop égratigné par ses partisans.

La coordination départementale du parti Bok Gis Gis de Pape Diop s'est réunie ce week-end à Latmingué pour décrier la démarche de leur mentor et son mépris envers la région de Kaolack. Son absence lors des décès de Khalifs généraux de la contrée et sa sortie de la coalition portée par Idrissa Seck ne sont pas agréées par ses partisans. 

Le coordinateur départemental du parti Bokk Gis Gis à Kaolack, Serigne Momar Sokhna a tenu un point de presse pour fustiger l’attitude de son mentor Pape Diop. " Comment un candidat peut prétendre diriger le Sénégal tout en sous estimant et en ignorant la région naturelle du Sine-Saloum ? Nous avons perdu des khalifs généraux comme celui de Médina Baye, Cheikh Akhmed Tidiane Niass, le khalif de Sokone, celui de Touba Sanokho en l’occurrence Mamadou Sanokho, le Khalif général de Sagne Bambara Cheikh Mouhidine Samba Diallo, celui de Kaymor Serigne Djim Ndiaye, de Kaffrine en l’occurrence Cheikh Abdou Barham Willane, mais à notre grande surprise notre leader traîne les pieds pour venir compatir avec les Kaolackois."

Sur le plan politique, les partisans du président Pape Diop n'avalisent pas sa sortie de la coalition de Idrissa Seck, pour eux, il ne doit pas cheminer avec des nains sans base mais rejoindre les grandes coalitions. " Le Bok Gis Gis ne doit pas tourner le dos au président du CESE, car Abdou Mbaye et sa clique n'ont pas la carrure ni la représentativité pour aspirer à diriger le pays, et avec toute son expérience étatique d'ancien président de l'Assemblée nationale il doit bien mûrir ses alliances " persiste encore M. Sokhna.

Auteur: 
Babacar Touré

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Kaolack Tags