KAOLACK-VOTE AVEC LES ANCIENNES CARTES D’IDENTITE ET ME EL HADJI DIOUF RAILLE LE POUVOIR EN PLACE

Se prononçant sur la décision du Conseil constitutionnel permettant aux citoyens qui n’ont pas encore retirés leurs cartes d’identité de voter avec d’autres documents administratifs, Me El Hadji Diouf qui était en meeting au quartier Tabangoye de Kaolack ; s’est voulu clair. Il dit que maintenant on peut voter avec les cartes Joni Joni, les Vitfé, des carnets scolaires, des cartes ndagga. Depuis quand ces gens sont-ils devenus fous ? « Gnii kou gnou yaab ».

Le but de tout ça, c’est de reporter les élections parce que, selon les sondages, Bby sera à la quatrième place avec 18 députés sur 160. Car, j’occuperai la première place suivie de Wattu Sénégal de Me Wade et Taxawu Sénégal de Khalifa Sall arrivera en troisième position. Dans la foule, il a demandé aux Sénégalais de résister et de faire face à l’arbitraire.

La résistance contre l’arbitraire est un droit reconnu universellement. Le pouvoir n’a qu’à se débrouiller pour donner aux électeurs leurs cartes d’identité. Gouverner, c’est prévoir. Depuis le mois d’octobre 2016, on a commencé à confectionner les cartes d’identité. C’est de la magouille, du vol, mais cela ne passer pas.

Tags: 
Auteur: 
Gorgui Diouf

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Kaolack Tags