Pénurie de sang dans les hôpitaux de Kaolack : la CAES mobilise 2000 donneurs universels.

Plus de 2000 volontaires, donneurs de sang universels seront mobilisés par Conscience Agissante pour l'Entraide Sociale (CAES) pour mettre fin à la pénurie de sang souvent constatée dans les structures hospitalières de la région de Kaolack. L'annonce a été faite par les membres de l'association devant le Khalif général de Médina Baye qui les a reçus ce samedi. 

Projet de Loi sur l'État d'urgence : Naay Leer / Sénégal dénonce " les premiers pas vers la dictature ».

Votée le vendredi 8 janvier dernier, le projet de loi numéro 46/2020 modifiant la loi numéro 69-29 du 29 avril 1969 relative à l'État d'urgence et à l'état de siège, inquiète la plate-forme Naay/ Leer Sénégal. Pour le coordonnateur Pape Simakha, ce n'est qu'un premier pas vers la dictature à laquelle nous prépare le président Macky Sall. 

Réponse à Babacar Sow, un détracteur mécontent de notre brave Ministre et Maire Madame Mariama Sarr (Amadou Ciré Barry).

Il est trop facile d’être dans son fauteuil et prendre sa plume pour dire des balivernes. Dire que madame Mariama Sarr “est une mauvaise élève” dépend d’une haine volontaire de la personne qui le dit. Dire que Kaolack est une ville sale est la pire contre-vérité d’un jeune soucieux de l’avenir de sa localité.

Arbre de Noël de la Mairie : dans la sobriété, Mariama Sarr renoue avec la tradition.

La traditionnelle cérémonie d'Arbre de Noël organisée pour remettre des cadeaux aux enfants des employés de la mairie et ceux des conseillers municipaux de Kaolack s'est tenue sobrement ce samedi dans l'enceinte de ladite institution. L'édile de Kaolack, Mariama Sarr qui a honoré la remise symbolique de sa présence a lancé un message de remerciement aux employés, et a exhorté les enfants à plus d'efforts sur le plan scolaire.

Menace de dissolution de Pastef: la plate-forme Nay Leer de Pape Simakha « brûle » Antoine Diome

Pape Simakha, coordonnateur de la plate-forme Nay Leer n’a pas mis de gants pour tirer à boulets rouges sur le ministre de l’Intérieur qui menace de dissoudre PASTEF, formation politique de Ousmane Sonko. Dans cet entretien avec la presse, M. Simakha fustige les propos du ministre de l’Intérieur et accable Macky Sall qu'il qualifie « d’obnubiler du troisième mandat ».

Concert annulé, festival dans un contexte de Covid-19 : Jiman fait le bilan de Saloum Rapatak.

2020 s'achève, pour laisser la place à 2021. Une occasion saisie par Ousmane Thioune alias " Jiman", artiste, animateur et président de " Saloum Rapatak " pour tirer le bilan de sa structure et faire des projections pour la nouvelle année. 

          " Et le Covid-19 chamboula tout..."

L'année 2020 devait être démarrée sur les chapeaux de roue par " Underground à l'honneur " et la structure " Saloum Rapatak " pour un concert grandiose. L'artiste Samba Peuzzi devait être l'attraction au Cœur de Ville de Kaolack, d'ailleurs le contrat avait été déjà signé. "

Incendie de Nguith Pathé: le Ministre du développement communautaire sur les lieux.

Le Ministre du développement communautaire, de l'équité sociale et territoriale était au chevet des populations du village de Touba Kandianli dans la commune de Nguinth Pathé, département de Kougheul, région de kaffrine, suite à l'incendie du 1 janvier 2021, pour apporter son soutien aux villageois qui ont subi le sinistre. 

El Hadji Barham Niass: l'heure et le lieu de son enterrement connus.

Décédé ce samedi 2 janvier 2021, El Hadji Barham Niass, un monument de la Faydatou Tidjania, un pan de l'édifice Ibrahimya, était connu pour son franc-parler, son éloquence, sa franchise et son peu d'intérêt à la mondanité.

Deuxième édition du bébé de l’année : la députée Awa Gueye renouvelle sa solidarité.

En visite au centre hospitalier régional El Hadji Ibrahima Niass de Kaolack ce samedi pour la deuxième édition du bébé de l'année, la présidente de la commission santé de l'assemblée nationale a annoncé la batterie de mesures prises par le gouvernement pour relever le plateau technique des hôpitaux du Sénégal. 

Médina Baye en deuil : El Hadji Hadji Barham Niass n'est plus.

Alors que la cité religieuse de Cheikhal Islam, Médina Baye n'a pas encore fini de pleurer la disparition de Zeyda Mariama Niass Khadimatoul Alhourane décédée à Dakar le Samedi 26 Décembre et inhumée dans le mausolée de son défunt père le Lundi 28, une autre figure emblématique vient de nous quitter.

Ressacs : la revue littéraire qui booste la poésie en général.

Créé par les auteurs Leyti Ndiaye et Géry Lamarre, la revue Ressacs se veut une vitrine qui promeut la littérature en général surtout celle contemporaine. Elle offre une visibilité à de jeunes Sénégalais ou Français qui veulent partager leurs écrits. Présentation.

Éducation sexuelle à l'école : pour Ousmane Sonko " c'est une honte ".

A Médina Baye ce mercredi pour présenter ses condoléances au khalife, suite au rappel à Dieu de Seyda Mariama Niasse, Ousmane Sonko a été interpellé sur la polémique autour de l’introduction supposée de l’éducation sexuelle dans le programme scolaire.

Latmingué : 322 millions, le budget adopté par la mairie.

Le projet de budget de la commune de Lamingué pour l’exercice 2021, adopté ce mercredi, s’élève à 322.445.135 francs CFA, contre 120.512.802 en 2013 avant la communalisation intégrale de Latmingué. 

« Ce budget a été voté à l’unanimité par des membres du conseil municipal présents. En sept ans, ce budget a plus que triplé. D'une part, ça montre qu'un travail gigantesque a été abattu, d'autre part ça traduit l’impact de la communalisation sur les collectivités locales jadis appelées communautés rurales », a déclaré le maire de Latmingué, Dr Macoumba Diouf.

Femmes, journalistes et mères de familles : coup de projecteur sur le quotidien de professionnelles prises entre deux feux, leur foyer et leur métier

Dans le contexte africain et sénégalais, en particulier, le journalisme est plus contraignant pour les femmes que pour leurs homologues hommes. Épouses et mères de familles, elles doivent faire face à la pression de la famille qui les veulent à certaines heures à la maison pour s’occuper de la famille.

Mairie de Kaolack : le budget baisse de plus de 200 millions, le Covid-19 indexé.

Le budget 2021 de la municipalité de Kaolack a été voté ce lundi dans la salle des délibérations de ladite institution. Il a été arrêté à la somme de 3 milliards 496 millions 409 milles 595 FCfa. Un équilibre en recettes et dépenses, selon le conseil municipal. 

Médina Baye : Seyda Mariama Niass repose au côté de son père.

Seyda Mariama Niass a été inhumé dans le mausolée de son défunt père Cheikh Al Islam ce lundi après la prière de 17 heures. Le Khalif, l'imam et le gouverneur de la région ont assisté à la rituelle.

Cheikh Mahi Niass, Khalif de Médina Baye a fait de forts témoignages à l'endroit de la défunte. " C'est à l'âge de 8 ans ou même moins qu'elle a choisie le message de Dieu autrement dit le Coran. Elle l'a apprise mais a aussi choisi de le vulgariser auprès des très petits, donc son vécu a été bénéfique pour le Sénégal et pour toute la Oummah."

 

Bitumage des routes, branchement ONAS : Frapp/ Kaolack au front.

" En effet, nous avons déposé une lettre à la Préfecture de Kaolack pour informer l'autorité de notre sit-in pubic que nous voulons organiser ce vendredi 01 janvier 2021. Il était aussi question de déposer une lettre à la maire de Kaolack pour interpeller directement le maire concernant le bitumage des routes (nationale n°1 et les routes secondaires qui se trouvent aux alentours du marché " informe Amadou Guissé, coordonnateur de Frapp au niveau régional. 

 

 

Kaolack : leur tournoi arrêté par la police, les sportifs lancent un SOS.

Le tournoi de la " Solidarité " organisé par le Comité de Gestion et de Défense des Intérêts du Sport et de la Culture de Kaolack au stade Lamine Gueye a été interrompu ce lundi par les éléments du Commissariat central. Une situation qui a surpris les acteurs du monde sportif qui croyaient être sortis de l'hibernation après la sortie du Ministre des Sports. 

Suppression des Villes : les priorités sont ailleurs, martèle Naay Leer/ Sénégal.

Le débat sur la suppression des villes fait rage actuellement, avancée démocratique pour certains, énième manipulation politicienne pour affaiblir des opposants pour d'autres. La plateforme Nay Leer/ Sénégal qui s'est réunie ce vendredi rappelle au président Macky Sall les priorités du moment comme : le respect du calendrier électoral, le règlement des mandats municipaux par une série de délégations spéciales.

Garder des institutions viles Et supprimer d'historiques villes

 

Par Kalidou Ba, cellule de communication de Jeunesse Active de ADK

Encore là une dérive du discours politique:

Le ministre Omar Gueye est pour le maintien des institutions budgétivores telles que le CESE et le HCCT dont le seul apport sur le quotidien des Sénégalais reste le pillage des ressources du pays; mais propose la suppression des villes historiques.

Déclaration du Maire de Thiès Ouest sur Dethié Fall: Naay Leer / Sénégal dément.

La plate-forme Nay Leer s’est réunie ce jeudi pour apporter un démenti par rapport aux propos du maire de Thiès Ouest Alioune Sow, selon lesquels le député Dethié Fall aurait retourné à Rewmi.

3e Mandat : Abdoulaye Khouma ouvre le feu sur Mimi.

"Tu n’es ni sage, ni le Conseil Constitutionnel, même plus une institutionnelle pour parler du mandat". Pour qui se prend Mimi Touré pour s’arroger le droit et les compétences de la plus haute juridiction du Sénégal en tranchant la question du troisième mandat présidentiel ?

Interdiction de rassemblements publics : l’Imam de Léona Niassène se radicalise et avertit !

 

Éducation à Ndoffane: la CAEN magnifie le bilan du maire et appelle les étudiants à la raison.

Depuis le jeudi 3 décembre, tout le système éducatif, de l’élémentaire au secondaire de la commune de Ndoffane, département de Kaolack, est bloqué par le Rassemblement des Élèves et Étudiants de Ndoffane (REEN) à travers une série de grève. Très préoccupée par la situation, la Coordination des Acteurs de l’Éducation de Ndoffane (CAEN) a appelé toutes les parties à la raison.

2ème Vague du Covid-19 : les mesures du Ministère de l'Intérieur saluées par Nay Leer/ Sénégal.

Suite à la recrudescence des cas de Covid-19, le Ministère de l'Intérieur a encore sorti un arrêté pour interdire les manifestations et prôner par la même occasion le port systématique du masque, bref l'observation stricte des mesures barrières.

KAOLACK : Sit-in et manifestation pour une délégation spéciale, Nay Leer en guerre contre Mariama Sarr

La plate-forme Nay Leer, de concert avec les habitants de Darou Ridwan, de Thiofack et des Parcelles Assainies, entre en guerre contre le maire de Kaolack, Mme Mariama Sarr. Non contents de la gestion de l’habitat à Kaolack, Pape Simakha et ses camarades demandent une délégation spéciale à la mairie de Kaolack et entendent dérouler un plan d’action.

Coordination départementale du Bok Gis Gis de Kaolack : Diarra Diaw démonte les propos de Momar Sokhna.

Accusés à tort ou à raison de préparer leur départ vers Macky Sall, les partisans du président Pape Diop de Bok Gis Gis n'ont pas apprécié. Face à la presse ce jeudi, la représentation communale du parti a réitéré son ancrage dans l'opposition sans manquer d'égratigner les " militants alimentaires " qui ternissent l'image de la formation politique pour leur intérêt personnel. 

Sortie de Déthié Fall à l'assemblée : Nay Leer loue sa bravoure.

Le bureau de la plateforme Nay Leer, mouvement de l'opposition, a fait une sortie pour apporter tout son soutien au député du parti Rewmi de Idrissa Seck. Pour Pape Simakha, l'homme incarne le changement et la rupture tant voulue par les Sénégalais.

Accidents de la circulation : plus de 600 décès enregistrés par an au Sénégal.

La révélation a été faite, ce mercredi, par Dr Ousmane Thiam président du comité de pilotage du projet « Sahel Road Safety Initiative » lors de l’atelier de formation en sécurité routière au profit de la convention des jeunes reporters du Sénégal, zone centre qui regroupe, Kaolack, Fatick, Kaffrine et Diourbel.

Kaolack : absence prolongée, non soutien à Idrissa Seck, Pape Diop égratigné par ses partisans.

La coordination départementale du parti Bok Gis Gis de Pape Diop s'est réunie ce week-end à Latmingué pour décrier la démarche de leur mentor et son mépris envers la région de Kaolack. Son absence lors des décès de Khalifs généraux de la contrée et sa sortie de la coalition portée par Idrissa Seck ne sont pas agréées par ses partisans. 

Pages

Kaolack Tags

S'abonner à Kaolack RSS