Des étudiants de Ndoffane expulsés de leur logement à Dakar, le maire met sa menace à exécution.

Les membres du Rassemblement des Elèves et Etudiants de Ndoffane (REEN) ont eu la surprise de leur vie ce Mardi quand un huissier s’est présenté au niveau du logement qu’ils occupaient au quartier Gueule Tapée afin de les expulser suite à la résiliation du contrat de logement par la municipalité de Ndoffane avec à sa tête Samba Ndiaye.

Déboussolés, ces étudiants qui n’ont aucune attache à Dakar, ont vu tous leurs bagages jetés dehors. » C’est aux environs de 10 heures 30 minutes que l’agence responsable de l’appartement a frappé à la porte pour nous montrer la décision, et nous intimer l’ordre de sortir sur le champ » témoigne l’un des étudiants qui a préféré garder l’anonymat.

» Le maire de Ndoffane, Mame Samba Ndiaye a encore montré ses limites, il s’avoue incapable de régler la situation. Comment a-t-il pu résilier ce contrat alors que le logement est pris en charge par la municipalité » peste un autre étudiant assis à côté de ses valises. Déterminés à ne pas se laisser abuser, les membres du REEN comptent faire valoir leur droit de manière retentissante.

Rappelons que le maire de Ndoffane avait avancé que les deux (2) logement mis à la disposition des étudiants date de plus de 10 ans.  » Toutefois, compte tenu des mutations inhérentes à l’élargissement du champ universitaire dans notre pays et de ses corollaires, notamment la présence toujours croissante d’étudiants de Ndoffane dans d’autres villes, j’ai décidé d’adapter l’affectation de ces appartements à ce nouvel ordre académique. En conséquence, il est prévu un appartement pour les étudiants résidents à Dakar et un autre pour ceux à St Louis confrontés à d’énormes difficultés compte tenu de l’éloignement de leur campus qui est à 13km de la ville » avait-il conclu.

Auteur: Babacar Touré

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*