( Photos) – Commune de Kaolack : en 72 heures, le candidat Ablaye Khouma bouleverse les schémas.

Le jeune responsable de l’Alliance pour la République (APR) à Kaolack Ablaye Khouma a réussi une une véritable démonstration de force. Le porte-drapeau de la coalition «Doomi Kaolack», qui entend briguer le fauteuil de maire de la capitale du Saloum, a vécu «72 heures» partagées entre visites de courtoisie, meeting de ralliement et un combat de lutte.

Celui que l’on surnomme le «Tigre du Saloum» a réservé son premier déplacement aux familles religieuses de Kaolack. Première destination : la Cité religieuse de Médina Baye Niass. Sur place, Ablaye Khouma et sa délégation ont été reçus par le Khalife de la Fayda Al Ibrahimya, Cheikh Mahi Ibrahim Niass. Après cette étape, rendez-vous est donné chez Cheikh Ahmed Tidjane Niass Oumahya, Khalife de Léona Niassène. Serigne Babacar Mbacké Moukabaro de Touba Nawel ainsi que les Khalifes de Démène et de Kanène ont tous également accueilli l’espoir de la jeunesse du Saloum.

Après les chefs religieux, Ablaye Khouma s’est ensuite tourné vers les couches défavorisées. Il s’est rendu, tour à tour, à la pouponnière Lamine Coulibaly, sise au quartier Bongré, et au village d’enfants SOS où il remettra aux responsables de ces structures des aides substantielles (riz, sucre, huile, couches pour bébé, etc.).

Un autre événement phare a rythmé les « 72 heures » de déploiement d’Ablaye Khouma. Il a présidé un méga-meeting de ralliement de Farma Boye, ancienne du Parti démocratique sénégalais (PDS), qui rejoint les rangs de «Doomi Kaolack» pour devenir avec ses fidèles les «Linguère» d’Ablaye Khouma.

Cette manifestation a battu tous les records d’affluence. Et tous les intervenants qui se sont succédé au micro, ont salué les actions de haute portée sociale du candidat de la jeunesse de Kaolack pour les prochaines échéances électorales. Dans son intervention, Ablaye Khouma a fait part de sa volonté de poursuivre ces actions qui visent le bien-être des populations kaolackoises.

Le «Tigre de Kaolack» a mis le moment à profit pour décliner les grands axes de son programme pour la localité qu’il porte au cœur. Annonçant, entre autres grands projets, la reconstitution de la voierie urbaine, la réhabilitation des canalisations des différents quartiers et l’implantation de lampadaires solaires à travers la ville.

Les «72 heures» de Kaolack ont été clôturées en beauté par un combat de lutte pour la première édition du «Drapeau Ablaye Khouma». Ce grand événement, tenu au «Cœur de Kaolack», est une initiative de «Djolof Production» de Moussa Diama Mbaye. Il a vu la victoire de Gorelle sur Moustapha Guèye 2.


Babacar Touré

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*